La vie et les activités des corsaires calaisiens

La vie et les activités des corsaires calaisiens à la lecture d'extraits de la revue ANNONCES AFFICHES ET AVIS DIVERS, sur plusieurs numéro de l'année 1757

Avis divers sur les corsaires de calais entete 2 annonces affiches et avis divers encadre

En 1757 à Calais six bateaux corsaires font la guerre de course, prochainement quinze navires corsaires

Activites corsaires calais en 1757 2

Calais armement d'un navire corsaire en décembre 1757

Armement d un corsaire a calais decembre 1757 2

Le Capitaine Potier corsaire à Calais

Capitaine potier corsaire calais 9 fevrier 1757 2 1

Vente de la marchandise d'un navire corsaire à Calais

Vente marchandise de corsaire a calais 2

Texte tiré du journal La clef, activité du corsaire calaisien le Don de Dieu

Journal historique sur les matieres du temps mars 1757 corsaires calaisiens 2
Corsaire calaisien le don de dieu 1757

En 1810 lettre envoyée à un corsaire calaisien

Lettre au temps des corsaires de calais 2

Cette lettre envoyée à un officier corsaire calaisien pendant la guerre de course n'est jamais arrivée...

Lettre envoyee en 1810 au bateau corsaire le furet presentee par christian tetard

Supplique aux officiers de justice de l'amirauté de Calais en 1689

Description du document ci dessous : Supplique aux officiers de justice de l'amirauré de Calais, par deux requérants girondins pour la restitution de la cargaison de vins chargée pour leur compte sur le navire le Saint-Jean d'Ostande, pris par la frégate le St Nicolas de Calais. Ayant reçu l'autorisation de main-levée du roi et de «monseigneur de Seignelay», il demandent l'application de la justice. Le document est signé et annoté à plusieurs reprises. Les requérants sont Jean Sosiodo, conseiller du roi en la cour des aides de Libourne, et Jean Mathurin Faugeras, bourgeois et marchant à Blaye (qui a signé). A la suite, plusieurs mentions des autorités de Calais, qui consentent à la restitution de la marchandise. Description : Supplique aux officiers de justice de l'amirauré de Calais, par deux requérants girondins pour la restitution de la cargaison de vins chargée pour leur compte sur le navire le Saint-Jean d'Ostande, pris par la frégate le St Nicolas de Calais. Ayant reçu l'autorisation de main-levée du roi et de «monseigneur de Seignelay», il demandent l'application de la justice. Le document est signé et annoté à plusieurs reprises. Les requérants sont Jean Sosiodo, conseiller du roi en la cour des aides de Libourne, et Jean Mathurin Faugeras, bourgeois et marchant à Blaye (qui a signé). A la suite, plusieurs mentions des autorités de Calais, qui consentent à la restitution de la marchandise. Description : Supplique aux officiers de justice de l'amirauré de Calais, par deux requérants girondins pour la restitution de la cargaison de vins chargée pour leur compte sur le navire le Saint-Jean d'Ostande, pris par la frégate le St Nicolas de Calais. Ayant reçu l'autorisation de main-levée du roi et de «monseigneur de Seignelay», il demandent l'application de la justice. Le document est signé et annoté à plusieurs reprises. Les requérants sont Jean Sosiodo, conseiller du roi en la cour des aides de Libourne, et Jean Mathurin Faugeras, bourgeois et marchant à Blaye (qui a signé). A la suite, plusieurs mentions des autorités de Calais, qui consentent à la restitution de la marchandise.

Supplique aux officiers de l amiraute de calais

Corsaire Le Trompeur de Calais

Corsaire le trompeur de calais

Capitaine Maquerre (désolé pour la qualité du scan, je n'ai pas mieux)

Capitaine maquerre corsaire calais

Naufrages à Waldam

ANQUIER, notaire à Calais, 4E52/252

vente du 30/03/1662 (f.59)

Thomas TEMPSON (signe thomson) de la ville de Londres maitre d’un bateau pécheur nommé la Marguerite de Londres du port de 20 tonneaux ou environs échoué depuis lundi dernier par mauvais temps à la cote de Waldam, assisté d’Antoine DANDAINE marchand au Courgain, interprète. Impossibilité de renflouer le bateau.

vente du bateau, agrès, apparaux, excepté le flobart à Jeremy et Jacob de BRUXELLE marchands audit Waldam.

Le même jour Lesdits Jérémie et Jacob de BRUSELLES reconnaissent que l’achat par eux fait du bateau est pour et au profit de Pierre LAILLET demeurant au Courgain de calais.

Pierre ANQUIER, notaire à Calais (4E52/255, 2Mi267/R1)
vente du 20/12/1665 (f.219)

Buren ANDRIESEN maître de navire du havre de Cristian en Norvège? tant pour lui que pour les autres propriétaires du navire appelé le Lion du Nort et de ses marchandises de planches qui a été échoué à la cote de Waldam, assisté de Isaac JACOB marchand de cette ville, interprète.

Vente dudit navire, agrès apparaux canon voiles ancres et autres choses en dependant ainsi que son chargement de planches à Jacques DARRAS ancien mayeur juge consul de cette ville.

Nicolas LEMAIRE, notaire à Calais (4E55/166, 1693)
accord du 02/03/1693 (f.35)

François VARLET entrepreneur des travaux de sa majesté en cette ville.

Claude BAUDOUIN maître de gribanne demeurant à Abbeville de présent en cette ville.

Accord pour raison du naufrage et échouement de sa gribanne à la cote de Waldam.

La guerre de course à Calais, à trois corsaires, on est plus fort !

Corsaire nicolas buttez jacques louvet pierre petit du bellay 2

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×