Le pirate calaisien Olivier Levasseur dit La Buse

La Buse

Olivier Vasseur ou Levasseur dit La Buse ou La Bouche est né le 5 novembre 1695 à Calais  enregistré sur les actes de l'église Notre Dame de Calais, il est mort pendu le 7 Juillet 1730 à Saint Paul de la Réunion à l'age de 34 ans.

                    Son père Olivier Vasseur est né le 14 février 1672 à Calais Notre Dame, il est mort le 27 Juillet 1694 à Dunkerque. Il était également Pirate à l'Ile Bourbon. ( Seulement, d'après Charles de la Roncière, le père de la Buse serait un capitaine corsaire nommé Paul Levasseur qui ramenait à Calais des prises Britaniques en 1666, mais là aussi pas d'info de plus sur ce fameux capitaine corsaire pour le moment et donc il existe une incertidude sur le prénom du père de La  Buse...)

                    Sa mère Jensse ou Gansse est née en 1670.

Son surnom "La Buse", provient de la rapidité qu'il avait à tomber sur ses proies (comme l'oiseau la buse)

-les femmes quand il était jeune

-les navires par la suite

Fils de flibustier son père le prit à bord de la Reine des Indes et lui enseigna les bases de la navigation. A cette époque, maîtriser les océans c’est maîtriser le monde. Maîtriser les bateaux Espagnols, Portugais et Anglais c’est maîtriser les routes et les flibustiers en profitaient pour arraisonner le maximum de navires pour se renflouer en biens tout en s’imposant comme autorité.
    A fin des guerres en Europe, la flibuste fut bannie des océans. La Reine des Indes resta de longue période à quai sans naviguer ce qui ne plut pas à Olivier. A la mort de son père, Olivier repris la mer à bord de la Reine des Indes en tant que second capitaine. Lors de son apprentissage, son père conseilla à Olivier de ne pas aller vers les Caraïbes. 

Olivier Levasseur devint donc un pirate actif autour de l'Ile Bourbon et les mers jusqu'à Madagascar, en écumant la mer des Mascareignes et la mer d'Oman et en rançonnant les navires chargés de marchandises et de pélerins. C'était un pirate "hors la loi" et recherché.

La Buse s'associe avec John Taylor, un flibustier anglais, ensemble ils attaquent le "Nostra Senhora do Cabo", rançonnent les riches personnalités qui se trouvent à bord, dont un Vice-Roi et s'emparent des richesses.

Après cette prise, la Buse remorque le vaisseau portugais « Nostra Senhora do Cabo » vers la baie de Saint Paul pour le remettre en état. Il le débaptise pour lui donner le nom de « Victorieux ».

Il brule et coule le vieux « Victory » que Taylor lui avait cédé, quelque part entre Saint-Denis et Saint Paul.

Le 30 Avril 1721, John Taylor s’empare d’un autre vaisseau « la Ville d’Ostende » en baie de Saint-Paul. Qu’a t’ il fait de sa prise? L’a t’ il laissé partir après paiement d’une rançon et le pillage des valeurs du bord?

Fin Avril 1721, en compagnie du « Cassandra » de John Taylor, Olivier Levasseur fait route avec son nouveau navire « le Victorieux » en direction de l’île de Madagascar.

Le 24 janvier 1724 La Buse fini par accepter la "charte de clémence" proposé par le Roi de France, il restitua une partie de son butin de la "Vierge du Cap", c'était la condition de sa rédemption mais il refusa de révéler l'emplacement de son trésor.

Il erra ensuite sans grand fait d'armes et termina sa carrière de marin comme pilote au capitaine de vaisseau "La Méduse" de la compagnie des Indes. Il fut reconnu par la suite comme étant l'auteur de nombreuses captures et faits d'armes contre cette même compagnie et fut livré aux autorités. La Buse fut pendu devant la principale porte de la paroisse de Saint Paul le 7 Juillet 1730

Calais au 17ème siècle telle l'a vue Olivier Levasseur dit La Buse

Calais au 17eme siecle
Pirate calaisien olivier levasseur dit la buse

Le trésor de La Buse

Réalité ou légende ,

Le trésor de La Buse aurait été caché par lui même dans une des ravines de l'Ile de la Réunion (Ile Bourbon).

Le jour de sa pendaison, La Buse aurait jeté à la foule qui assistait à l'exécution un parchemin cryptogramme en s'écriant "Mon trésor à qui saura comprendre ! "

Le parchemin fut récupéré et conservé. Malgré de nombreuses recherches pour déchiffrer le cryptogramme de La Buse, le mystère reste entier, et le trésor n'a pas été retrouvé.

Le cryptogramme d'Olivier Levasseur dit La Buse

Le vasseur dit la buse son cryptogramme

Les premières tentatives d'élaborer soit un alphabet soit de découvrir les indications pour les recherches

Le vasseur olivier et son cryptogramme

Déchiffrement du cryptogramme du pirate calaisien La Buse Olivier Levasseur

Dechiffrement du cryptogramme de la buse

Le jugement du procès de La buse

Un extrait du jugement le 7 juillet 1730 :

« Le procès criminel extraordinairement fait et instruit à la requête et diligence du Procureur du Roy, demandeur et accusateur, contre Olivier Levasseur surnommé La Buse, accusé du crime de piraterie.

Le Conseil l’a condamné à faire amande honorable devant la principale porte de l’église de cette paroisse, nu en chemise, la corde au col et tenant en sa main une torche ardente du poids de deux livres, pour là, dire et déclarer à haute et intelligible voix que méchamment et témérairement il a fait pendant plusieurs années le métier de forban, dont il se repent et demande pardon à Dieu, au Roy ».  

"Voeu par le Conseil le procès criminel extraordinairement fait et instruit à la requête et diligence du Procureur du Roy, demandeur et accusateur, contre Olivier Levasseur surnommé La Buse, accusé du crime de piraterie […]. Le Conseil l’a condamné et condamne à faire amande honorable devant la principale porte de l’église de cette paroisse, nu en chemise, la corde au col et tenant en sa main une torche ardente du poids de deux livres, pour là, dire et déclarer à haute et intelligible voix que méchamment et témérairement il a fait pendant plusieurs années le métier de forban, dont il se repent et demande pardon à Dieu, au Roy. […] Exécuté à cinq heures du soir le sept juillet mil sept cent trente." Signé Chassin, Dumas , Villarmoy, G. Dumas,  de Lanux.

Portrait de La Buse par Michel Faure

Levasseur olivier dit la buse portrait par michel faure

Pendaison du corsaire calaisien Olivier Levasseur dit La Buse

Pendaison de la buse devant la principale porte de la paroisse de saint paul

"La vierge du Cap" nom en français du "Nostra Senhora de Cabo" qui sera débaptisé par la Buse en "le Victorieux" et deviendra son bateau

La buse la vierge du cap
Navire le victorieux de la buse

- La Vierge du Cap : Navire du pirate Olivier Levasseur dit La Buse, qu'il radoubera et remettra à neuf pour prendre le nouveau nom de Le Victorieux. Ce navire de 72 canons appartient à l'origine aux portugais.

 

Le cryptogramme d'Olivier Levasseur dit La Buse jeté à la foule " Mon trésor à qui saura comprendre" !

La buse olivier levasseur et son cryptogramme

Maquette de La Vierge du Cap prestigieuse prise du pirate La Buse

Maquette de la vierge du cap

Le trésor de La Buse Olivier Levasseur

L'histoire du fameux trésor de La Buse fait sa première apparition à la fin du 19ème avec Charles de la Roncière,
conservateur de la Bibliothèque nationale,
auquel une dame des Seychelles, Mme Savy, apporte un cryptogramme trouvé dans les papiers de sa famille.
De la Roncière écrit un livre à partir de ce document : "Le flibustier mystérieux", qui paraît au début du 20ème siècle.
Il remet La Buse au goût du jour alors qu'il était oublié dans l'Histoire réunionnaise et l'histoire calaisienne.

Origine du cryptogramme de la Buse, histoire racontée par une lectrice de l'ouvrage au titre bizarre "les Clavicules de Salomon". Les familles Vasseur Le Vasseur et Levavasseur du Courgain maritime de

"Un jour" lui dit cette dame qui possédait dans cette ile un vaste terrain voisin de la mer "c'était après l'une des grandes marées d'équinoxe, elle eut la surprise de voir que la mer, en se retirant, découvrait tout à coup, sur l'extrème bordure côtière de son terrain, des sculptures et des gravures rupestres d'une facture et d'un style étonnants...à suivre

Olivier Levasseur dit La Buse au moment où il jette son célèbre cryptogramme à la foule.

Z calais pirate la buse olivier levasseur et son cryptogramme sepia

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×